• Accueil
  • >
  • Pratiquer l'Aviron
  • >
  • Pratiques
  • >
  • Aviron de mer
Aviron de Mer

L’aviron de mer se pratique en mer et sur les grands lacs. La pratique de l’aviron de mer est accessible à tous :

  • à tout âge, à partir de 12/13 ans
  • pour une pratique récréative ou de santé, de randonnée et pour la pratique de compétition
  • dans une grande variété d’embarcations, individuelles ou collectives (de un à quatre rameurs), toutes très stables
  • prioritairement en couple, mais aussi en pointe

La pratique de l’aviron de mer est régie par le règlement de sécurité en mer de la FFA et les réglementations de navigation liées aux différents bassins de pratique.

Les origines

L’aviron de mer est une pratique ancestrale, qui a permis à l’homme d’explorer le monde qui l’entoure, de guerroyer dans les galères. Il s’est également développé pour des raisons économiques à travers la pêche dans une grande variété de bateaux traditionnels à la rame (individuels ou collectifs) sur tout le littoral. Et aussi pour assurer la sécurité en mer avec les bateaux armés d'avirons des sauveteurs en mer, les plus aptes à se jouer des tempêtes et des mers déchaînées.

Au siècle dernier, à la disparition des pratiques commerciales ou professionnelles faisant appel à l'aviron, des pratiques compétitives ont pris le relais dans un grand nombre d’embarcations traditionnelles : courses de traînières, de doris, de llaguts, de yoles …. Et dans de nombreuses autres embarcations en France et dans différents pays européens. Cette pratique est la pratique de la rame ou du banc fixe qui perdure et continue de se développer.

L'aviron de mer sportif "moderne"

Au début des années quatre-vingt, la traversée très médiatisée de l'Atlantique Nord à la rame par Gérard d'ABOVILLE donne un nouvel élan à l’aviron de mer sur le littoral, notamment breton. À coté de l’activité à la rame qui s’effectue sur des coques traditionnelles, quelques passionnés s’investissent dans la création d'embarcations plus modernes. Des constructeurs leur emboitent le pas, les premiers clubs dits "d'aviron de mer" se développe, des compétitions spécifiques voient le jour et, après des débuts confidentiels, l’aviron de mer dit "moderne" prend sa place au sein de la FFA comme une discipline à part entière.

Depuis, sous l’impulsion de la France, de l’Italie et de la Grande Bretagne, cette activité s’est également développée à l’international sous l’appellation Coastal Rowing avec la création  du premier championnat du monde en 2006.

L’aviron de mer est assez facile d’accès, avec des embarcations plus robustes et surtout plus stables que les embarcations utilisés en rivière. Par contre, la maîtrise technique de la pratique ne suffit pas à faire un bon rameur en mer. Pour cela, il est important de maîtriser également tous les aspects de la navigation : la connaissance des courants, des marées et des vents, la navigation dans la vague, la cartographie du milieu,  la connaissance du trafic maritime...

Les embarcations

La construction des embarcations d’aviron en mer répond à des jauges précises ainsi qu’à des obligations (décrites dans le règlement de sécurité en mer) pour naviguer en sécurité :

Pour l’initiation et la découverte 

  • Des bateaux individuels : planches à ramer ou bateaux découvertes

Pour l’entraînement et la compétition 

  • Bateaux de couple 

Solo mer : 1 rameur en couple (1x mer)

Double mer : 2 rameurs  en couple (2x mer)

 

 

 

Quatre mer : 4 rameurs en couple avec barreur (4x+ mer)

 

 

  • Bateaux de pointe

Quatre mer : 4 rameurs en pointe avec barreur (4+ mer)

 

 

Contact


Christophe PIALAT

Envoyer un mail

06 68 46 45 04