Version dev
Paris aura les Jeux mais quand ?
12/07/2017

Le Comité International Olympique (CIO) a approuvé hier à l'unanimité le principe de l'attribution simultanée de l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 et 2028, ouvrant la voie à une situation "gagnante-gagnante-gagnante" pour le Mouvement olympique, Los Angeles et Paris.

Réunie hier au SwissTech Convention Center à Lausanne, la 130e Session du CIO a discuté de la proposition adressée par la commission exécutive le 9 juin dernier.

 

Les membres du CIO ont approuvé le libellé suivant : 

"Compte tenu des circonstances exceptionnelles et reconnaissant les opportunités uniques que présentent les candidatures de Los Angeles et de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, le Comité International Olympique prend la décision suivante :

1. autoriser la commission exécutive du CIO à conclure un accord tripartite avec Los Angeles et Paris ainsi que leurs CNO respectifs pour l'élection simultanée des villes hôtes des Jeux Olympiques de 2024 et 2028 durant la 131e Session du CIO à Lima;

2. si l'accord tripartite est conclu, la 131e Session du CIO le ratifiera, élisant ainsi une ville pour les Jeux Olympiques de 2024 et l'autre ville pour les Jeux Olympiques de 2028. À cet effet, la 130e Session du CIO renonce au délai de sept ans mentionné dans la Règle 33.2 de la Charte olympique; et

3. si aucun accord tripartite n'est conclu, la 131e Session du CIO procédera à l'élection de la ville hôte 2024 conformément à la procédure d'élection actuelle. 

 

Après cette décision, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont signalé leur volonté de sceller un accord en faisant ensemble une apparition surprise en salle de Session pour remercier les membres du CIO.

Plus tôt dans la journée, la délégation de Los Angeles 2024, conduite par le maire Eric Garcetti, et la délégation de Paris 2024, conduite par le président de la République française, Emmanuel Macron, ont fait tour à tour une remarquable et émouvante présentation lors de la séance d’information sur les villes candidates de 2024.

Le président du CIO, Thomas Bach, a dit de la décision du CIO que c’était une "occasion en or" pour toutes les parties concernées.

"Garantir la stabilité des Jeux Olympiques pendant 11 ans est une chose extraordinaire", a déclaré le président du CIO plus tard lors de la conférence de presse avec les maires des deux villes candidates et les dirigeants des deux projets. Et d'insister : "C'est pourquoi nous pouvons affirmer qu'aujourd'hui est également un grand jour pour les Jeux Olympiques et le Mouvement olympique, et c'est aussi un grand jour pour ces deux villes magnifiques, deux grandes villes olympiques."

 

Tags associés

Vie Fédérale
Retour aux actualités