Version dev
  • Accueil
  • >
  • Équipes de France
  • >
  • Accès au Haut-Niveau
  • >
  • Programme Performance Jeunes
Programme Performance Jeune

Préambule

La FFA obtient régulièrement, depuis une vingtaine d’années, des résultats significatifs au plus haut niveau concrétisés par la conquête de nombreuses médailles mondiales et Olympiques.

Dans sa quête permanente d’excellence, la FFA souhaite perpétuer cette tradition de réussite et renforce ses actions pour préparer la relève de l’élite de l’aviron français.

Nos équipes de France en junior sont constituées des meilleurs sportives et sportifs de cette catégorie d’âge. Ces derniers participent chaque année aux Championnats du Monde avec une préparation réduite imposée par le respect d’une hiérarchie connue tardivement en fonction des résultats des évaluations hivernales et des Championnats de France en bateaux courts. Il convient donc d’anticiper l’identification des meilleurs potentiels parmi nos jeunes licenciés et de leur proposer un accompagnement plus précoce, dans la perspective d’améliorer notre potentiel de résultats internationaux dès la catégorie junior, mais aussi d’inscrire ces sportifs dans une dynamique de performance de plus long terme.

Aussi, la FFA engage un nouveau programme d’actions auprès des rameuses et rameurs J15/J16 de nature à compléter notre dispositif au bénéfice de la performance des jeunes, « le programme performance jeune ». Ce dispositif est placé sous la responsabilité du chef du secteur jeune, Olivier PONS, et est piloté par Gaël DEPIERRE.

Programme Performance Jeune

Ce programme est destiné à la catégorie J15/J16, filles et garçons. Il est composé d’une succession d’actions au bénéfice de ces jeunes licenciés, au sein du club, de la ligue régionale, voire de la zone sportive, et au niveau national. L’ensemble des actions proposées est de nature à rythmer toute l’année sportive tout en préparant les sportifs à s’inscrire dans une démarche de performance, mais aussi et surtout à identifier et accompagner les plus forts potentiels pour optimiser la préparation de nos équipes de France junior.

Il est ainsi demandé aux cadres techniques régionaux et aux techniciens sportifs régionaux répartis sur le territoire de :

  • inciter les clubs à participer à l’évaluation fédérale et aux tests hivernaux afin que tous les sportifs soient identifiés et connus
  • proposer aux ligues régionales d’organiser au moins deux stages régionaux, en automne et pendant l’hiver notamment, à destination des cadets pour une sensibilisation et une formation à la pratique et à l’entraînement en bateaux courts
  • de veiller au respect de l’homogénéité du dispositif sur tout le territoire
  • jouer sur la dynamique de groupe, en réunissant régionalement et nationalement des jeunes à potentiel identifiés par des performances en bateau et au sol
  • travailler en réseau, pour une remontée des informations en direction du chef du secteur jeune et du responsable du programme performance jeune
  • associer les entraîneurs de clubs à la démarche, sensibilisation, adhésion, mobilisation des compétences et de la motivation du plus grand nombre
  • optimiser la préparation de nos équipes de France junior

Au niveau national, et sur la base des informations susceptibles d’être ainsi obtenues, la fédération propose des stages nationaux aux meilleurs rameuses et rameurs J15/J16, encadrés par le chef du secteur jeune, des CTS et des entraîneurs de clubs.

Trois périodes privilégiées chaque année pour ces stages nationaux, la fin de l’été, les vacances d’automne, puis enfin, les vacances d’hiver de l’année suivante.

Les deux premiers stages nationaux permettent de réunir les meilleurs cadettes et cadets, autour d’un travail axé sur l’apprentissage de la pratique de haut niveau ; les exigences d’un entraînement régulier et rigoureux, la préparation physique, l’hygiène de vie, la récupération, l’organisation personnelle pour mener de front sport et scolarité. Ils permettent également de travailler en alternance en bateaux courts et en bateaux longs afin de vérifier ; le niveau acquis, l’adaptabilité technique, le mental, les motivations, l’aptitude à la vie en groupe et au partage…

Le troisième regroupement, organisé en année n+1, est accolé au stage de préparation du collectif  junior, première étape en amont de la constitution des équipes de France junior. Ce dernier stage permet d’immerger les J15/J16 dans une dynamique de performance déjà engagée, renforcer la motivation des plus jeunes à rejoindre leurs aînés, voire à contester leur suprématie.

Outre la formation des sportifs, cette démarche permet aux entraîneurs nationaux de la catégorie junior d’identifier et de connaître les meilleurs potentiels en amont des premiers stages d’équipe de France junior et de la saison internationale suivante et d’entamer leur travail de formation, conseil et accompagnement, bien en amont de la première sélection officielle. Elle autorise l’anticipation, qui nous fait tant défaut aujourd’hui, pour une optimisation de notre potentiel de résultats internationaux en junior et à plus long terme.

Ce dispositif doit également aider à la sélection pour l’entrée dans les structures du parcours de l’excellence de la FFA, pôles espoirs notamment.

Enfin, à l’occasion de ces stages nationaux, des interventions des rameuses et rameurs les plus expérimentés seront organisées pour des retours d’expérience et des témoignages de nos médaillés mondiaux et Olympiques auprès des plus jeunes pour les inciter à suivre la trace de leurs aînés et profiter de leurs conseils.

Calendrier des actions

  • septembre à février : au moins deux regroupements (week-end ou plus) dans chacune des ligues pour travailler en bateaux longs ET en bateaux courts.
  • novembre : tête de rivière J16 4 000 m en bateaux courts.
  • décembre : évaluation fédérale nationale (biométrie, performance ergométrique et course à pieds).
  • février ou mars : tête de rivière J16 4 000 m en bateaux courts.
  • mars ou avril : mise en place dans chacune des ligues, voire inter-ligues, d’un championnat régional ou inter-régional J16 en bateaux courts.
  • septembre à avril : remontée des informations : calendrier des actions pour les cadets, résultats des championnats et analyse du bilan des cadres techniques auprès du responsable du secteur jeune. Suivi technique des sportifs repérés par les cadres techniques régionaux.
  • fin août, toussaint et février : stages nationaux J16 pour les sportifs repérés en amont.
  • Incitation au niveau régional pour que les sportifs repérés s’entraînent sur les structures régionales existantes, pôles espoirs ou sections sportives.

Précisions sur chaque étape du calendrier

Le championnat régional ou inter-régional J16 en bateaux courts du mois de mars ou avril devra être organisé obligatoirement en ligne sur 1 500 m.

Ce championnat se courra en deux temps :

  • Séries qualificatives.
  • Finales de classement.

L’ensemble des compétiteurs devra réaliser 2 parcours en ligne, afin d’obtenir un maximum d’informations.

Les catégories présentées sur ce championnat sont l’ensemble des bateaux courts J16 (J16 H1x, J16 H2-, J16 F1x, J16 F2-).

Afin de renforcer l’intérêt sportif, il peut s’avérer nécessaire que des ligues s’associent pour l’organisation des stages et des championnats bateaux courts J16.

Rôle des CTS et TSR

Ce programme inclut les cadres techniques sportifs dans la démarche d’accession au haut niveau :

  • veiller au respect du cadre d’organisation des stages, des évaluations, et des étapes du « chemin de détection » (tête de rivière, travail durant les stages et championnat régional ou inter-régional)
  • de septembre à avril, remontée des informations au responsable du secteur jeune et du responsable du programme performance jeune :
    • calendrier des actions pour les J16
    • liste des sportifs convoqués
    • bilans des stages
    • résultats des évaluations
    • résultats des championnats régionaux ou inter-régionaux bateaux courts
  • toute l’année : suivi technique pour les sportifs repérés par les cadres techniques régionaux

 

 

Contact


Gaël DEPIERRE

Envoyez un mail

06 24 27 53 76