Version dev
  • Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Le bronze européen pour le huit tricolore
Le bronze européen pour le huit tricolore
03/09/2017

Après une première journée humide et froide, ce jour de finales à Kruszwica n'était que guère différent, avec un bassin toutefois beaucoup plus calme que la veille, le vent ayant décidé de laisser les rameurs s'exprimer de meilleure manière sur le lac Goplo. Et les Français ont confirmé leur belle prestation d'hier, s'octroyant à la bagarre le bronze européen.

 

La troisième place remportée en course préliminaire hier avait valu aux rameurs tricolores de bénéficier de la ligne d'eau 2. A leurs côtés aujourd'hui en ligne d'eau 3, le huit roumain, vice-champion du monde 2017 et en ligne d'eau 1, le bateau tchèque. Les Britanniques, Polonais et Danois complètent la liste des partants de cette finale A du huit masculin. Les tricolores ont lâché les chevaux d'entrée de jeu, collant aux Roumains au passage des premiers 500 mètres de course. Les Britanniques ont repris l'avantage sur les Français à mi-parcours et c'est une lutte sans merci qui s'est engagée entre les deux embarcations jusqu'à la fin, les Britanniques conservant leur deuxième place, Alexis Guérinot, Nicolas Gilbert, Hugo Quemener, Quentin Stender, Guillaume Turlan, Thibaud Turlan, Paul Goetghebeur, Louis Droissart et leur barreur Thibaut Hacot empochant tout de même le bronze européen.

 

Une médaille remportée à 10

"On a fait une très bonne course, commente Paul Goetghebeur, on est rentrés dedans dès le début, on a respecté les consignes de Yannick Schulte. On prend tout le temps d'habitude dans le premier 500". Ils ont su se servir de la ligne d'eau, à proximité des Roumains, pour prendre la course à leur compte. "Les Roumains ont un gros starter, on le savait et on était contents d'être à côté d'eux pour tout miser sur le départ et se mettre à l'abri, poser notre geste comme on sait le faire, avec seulement deux semaines de préparation". Une préparation pendant laquelle un autre acteur aura eu son importance : le remplaçant de l'équipe, Gatien Didry. "On a eu pas mal de pépins physiques en stage, poursuit Paul Goetghebeur, Gatien a été présent, cette médaille, on ne l'a pas remportée à neuf mais à dix". Les tricolores ont ensuite pu laisser éclater leur joie au podium. Une victoire entre potes, dans une compétition relevée, face à des nations habituées à construire des huit. Une médaille qui rajoute d'autant plus de valeur à la performance des tricolores et récompense les efforts consentis, avec un retour en stage préparatoire au sortir des mondiaux de Plovdiv. Les moins de 23 ans, une période qui ne dure qu'un temps. Après ces championnats d'Europe, Alexis Guérinot, Quentin Stender et Thibaut Hacot, nés tous les trois en 1995, quittent cette catégorie d'âge. Des années dont ils auront pu profiter puisqu'ils ont enchainé pendant quatre années les sélections en équipe de France.

 

Après leur inauguration cette année à Kruszwica, les championnats d'Europe U23 se dérouleront en 2018 toujours à l'Est ; ce sera à Brest, en Biélorussie, les 1er et 2 septembre.

 

Regarder les photos du jour

Consulter la totalité des résultats

S'abonnez à la page Facebook des Equipes de France

Retour aux actualités