Version dev
  • Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Championnats de France J16, J18 et U23 : la tension et la température montent à Libourne
Championnats de France J16, J18 et U23 : la tension et la température montent à Libourne
08/07/2017

Un planning de folie aujourd'hui à Libourne pour les championnats de France J16, J18 et U23, mais aussi des courses de folie sur le lac des Dagueys.

 

Douze heures de programme avec une interruption d'à peine une heure trente : pas de doute, les championnats de France étaient enfin pleinement lancés à l'entrée en jeu en tout début de matinée des J18 pour leurs séries qualificatives, prélude aux demi-finales qui ont conclu la journée à Libourne. Et de belle manière, dans une ambiance qui ne cesse de monter avec l'arrivée d'un public plus nombreux que la veille, de nombreux parents et familles étant désormais présents sur les berges du plan d'eau et sur la presqu'île. Et le public fut servi ! Dans de nombreuses disciplines, les places en finales se jouaient sur trois demi-finales, diminuant à chaque fois le nombre de sésames pour les grandes courses à seulement deux par parcours. La caméra finish a chauffé à plusieurs reprises pour départager des concurrents qui n'ont pas hésité à aller au bout d'eux-mêmes – voire au-delà - pour remporter leur ticket en finale A.

 

L'après-midi avait démarré après la pause avec les demi-finales J16. Si le système de progression était là plus classique, avec trois places qualificatives par course, cela n'a pas réfréné les ardeurs des jeunes rameurs et rameuses, dont les bords à bords n'avaient rien à envier à ceux de leur aînés, avec des temps plus rapides de course en course, aussi bien en bateau long qu'en embarcation plus courte, preuve qu'ils sont eux aussi décidés à tout donner pour enfiler le t-shirt de champion de France et la médaille d'or autour du cou. Comme on pouvait s'y attendre, les grosses écuries comme de l'aviron français comme Nantes, Nancy, l'ACBB, Verdun, l'AUN Lyon… sont présentes, mais la magie des championnats jeunes a aussi opéré et offert des places en finales A à des clubs plus modestes, mais eux aussi attachés à la formation.

 

Du côté des moins de 23 ans, on courait les demi-finales aujourd'hui sur les eaux des Dagueys. La hiérarchie semble toutefois relativement respectée, notamment chez les hommes, avec en deux de couple des Niçois (Romain Ravera et Gaël Chocheyras) favoris pour le titre, avec en embuscade Paul-Antoine Ricard et Alexandre Cordonnier (Perpignan Aviron 66), sans oublier des Amiénois qui ne sont pas venus faire de la figuration. En quatre sans barreur, Gravelines avec Anatole Ryngaert, Raphaël Lescieux, Adrien Decriem et Emmanuel Cotinaut est également prétendant au fanion bleu blanc rouge mais devra compter sur la rude concurrence d'Aiguebelette et Nancy. Bergerac, Bayonne et Compiègne vont également se battre âprement pour monter sur la boite. En deux de couple féminin, on devrait également assister à un bel affrontement, car si des équipages semblent avoir les faveurs des pronostiqueurs, tout pourrait bien être déjoué lors des finales.

 

Il fallait également être endurant pour tenir toute la journée tout en s'accommodant de la chaleur, mais le CNL avait tout prévu, avec un village d'exposants proposant des produits régionaux et qui n'a pas désempli.

On verra une nouvelle fois les choses en grand à Libourne : demain, le public pourra suivre les finales sur un écran géant, installé à proximité de la majestueuse tour d'arrivée. De quoi vibrer et vivre ces courses, qui nous promettent encore de beaux rebondissements, dans les plus grandes largeurs.

 

Consultez les résultats juniors J16

Consultez les résultats juniors J18

Consultez les résultats seniors -23ans

Consultez les photos du jour

 

Retour aux actualités