Version dev
  • Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • L'Avi-Sourire réussit son pari: relier Marseille à Calvi en équipages solidaires !
L'Avi-Sourire réussit son pari: relier Marseille à Calvi en équipages solidaires !
26/06/2017

25 rameurs, dont 11 en situation de handicap ont réussi leur pari un peu fou d'effectuer la traversée à la rame entre Calvi et Marseille en moins de 60 heures. Beaucoup d'émotions à l'arrivée mercredi matin à la base nautique où l'accueil a été à la hauteur de leur exploit.

Il y avait des cris de joie, mais aussi des larmes, des embrassades et des images fortes comme celle des enfants de l'école de voile du CNC partis sur des "Optimist" à la rencontre des deux yoles de mer composées chacune de 4 rameurs et d'un barreur ou encore celle de cette rameuse non voyante qui retrouvait sur la plage son chien guide tout à la joie d'être enfin à nouveau avec sa maîtresse. Et puis, il y avait aussi cette image forte des rameurs en situation de handicap retrouvant des proches ou se laissant envahir par l'émotion en tombant dans les bras des rameurs qui les ont menés au bout de l'aventure.

Que dire aussi de cette délicate attention de la vedette de la SNSM "Notre Dame de la Serra" et son équipage allant à la rencontre des rameurs et en saluant comme il se devait cette performance.
Le Club d'aviron de Haute-Corse et son président Paul Mattia ont aussi fait le déplacement de Bastia pour soutenir leurs collègues marseillais.
Le  président de la Ligue Corse Arnaud Carolaggi absent avait demandé à Frédérix Galéani de le représenter.

Difficile face à cette vague de bonheur de ne pas laisser échapper une petite larme.
Habitué de Calvi, le chanteur Christophe Mahé chante "Il est où le bonheur"?
Mercredi matin, il était là sur le plan d'eau de la baie de Calvi qu'il aime tant.
Et, nul doute que si il avait été là, il aurait lui aussi apprécié.
Ce défi mis en place par l'association "L'Avi sourire" présidée par Frédéric Guende, dont l'objectif est de permettre la pratique de l'aviron en loisirs ou compétition, des personnes handicapées avec la participation active de rameurs valides, paraissait complètement fou.
Difficile en effet pour les organisateurs de gérer l'ensemble.
Mais ce projet, c'était le leur, aussi pas question d'abandonner en chemin.

Pour régler les moindres détails; l'équipe Avi Sourire n'a pas hésité à se déplacer à deux reprises à Calvi pour y rencontrer Frédéric Galéani et Isabelle Santelli du tout jeune club d'aviron de Calvi, qui seront sur place leur relais, les représentants de la municipalité de Calvi qui ont été séduits par le projet et qui ont apporté leur soutien, sans oublier le Calvi Nautique Club installé sur la Base nautique municipale de Calvi.
Ce rêve fou, ils l'ont travaillé avec patience et détermination.

Aussi, dimanche dernier, à la Base Nautique de Corbière à Marseille, l'excitation était forte au moment du départ.
La suite, c'est Dominique Guende qui la raconte:
" Je vous confirme que ça pas été une chose facile mais c'est une aventure humaine incroyable. Je suis fière d'eux, de leur réussite et de leur volonté de se surpasser. Au départ, les conditions étaient difficiles, avec des vents contraires. Nous avons donc longé la côte jusqu'à Porquerolles, avant de mettre le cap sur Calvi.
Comme je l'ai précisé au départ, pour ne pas prendre de risques insensés et permettre aux rameurs en situation de handicap de se reposer, la nuit c'était les rameurs valides qui prenaient le relais.
Parmi eux Vincent Cavard et Clément Fonta, vice-champions du monde d'aviron,  ma fille Camille Guende et Clarisse Bailleux qui 4 jours plus tôt ont décroché la médaille d'argent au championnat de France d'aviron en mer...
La suite a été fantastique avec des rencontres de baleines et dauphins".

Lors de la réception offerte par la municipalité de Calvi, Dominique Guende adressait des remerciements à la  mairie de Calvi, son service communication et ses services technique, le club Nautique de Calvi et son chef de base Emmanuel Ancet et à toutes les personnes qui ont soutenu le projet.
Didier Bicchieray, adjoint au maire de Calvi en charge du sport prenait à son tour la parole
" Tout d'abord, je voudrais vous adresser toutes mes félicitations et vous dire mon admiration face à ce défi de 325 km à la rame accompli en 60 heures. C'est un réel exploit. Encore bravo à tous, en particuliers aux professionnels qui ont encadré nos jeunes rameurs".
Frédéric Galeani a lui aussi salué l'exploit de nos rameurs et la présence du club d'aviron de Haute-Corse et son président Paul Mattia, avant de remercier les Eaux de Zilia,  Biscuiterie Santelli a Zilia, Domaine Colombu, Balagne Distribution et le Département de Haute-Corse.
Emmanuel Ancet soulignait tout le plaisir qu'il avait de recevoir au club les rameurs et leurs accompagnateurs.
Après l'effort, c'est une immense Paella qui attendait l'Avi Sourire et ses joyeux lurons.

Source: corsenetinfos.corsica

Retour aux actualités