• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • 1ere marathonienne handi sur ergo: record de France pour Virginie Picard !
1ere marathonienne handi sur ergo: record de France pour Virginie Picard !
15/06/2017

Virginie Picard rame depuis quelques années à peine. En catégorie bras-épaules, les femmes sont peu nombreuses, mais cela ne les empêche pas de se fixer des objectifs et de tout mettre en oeuvre pour les atteindre.

Voici le récit de l'aventure de Virginie (Beaumont Aviron) qui vient d'établir le record de France du marathon en AS femme lors de l'épreuve longue distance de Coëtquidan:

"Le 10 juin, la température extérieure est de 26°, dans le gymnase on frôle les 30°. Je pars heureusement à 9h30 et bénéficie d'un peu de fraîcheur au démarrage. Les premiers kilomètres sont avalés tranquillement, par série de 30mn avec une cadence de 3'08" de moyenne au 500 sans les pauses, cadence 25. Au tiers du parcours, je passe à des séries de 25 mn car la température monte et il faut se réhydrater plus souvent et faire baisser la température corporelle. Sanglée dans mon fauteuil, le corps a du mal à se rafraîchir. Je passe la barre du semi-marathon après 2h30mn d'efforts, je suis étonnée, c'est plus rapide que prévu, je me sens bien, le cardio est en B1 et aucune fatigue ni douleur. Je décide de varier la cadence, histoire de ne pas m'endormir. Je passe à 30. Nickel, je baisse la moyenne à 3'06". Le cardio est toujours en B1. Je décide d'alterner les séries à cadence 25 et 30. Une heure trente avant la fin, le cardio passe en B2. Effet direct de la chaleur, début d'hyperthermie sans doute. Autour de moi les autres rameurs accusent aussi le coup, malgré leur expérience de la longue distance, les corps des plus endurcis souffrent de la chaleur. Je dois rester concentrée sur mon objectif, bientôt la ligne d'arrivée, je passe en mode robot. Je me sens toujours bien, je trouve cela bizarre, car tous m'ont parlé de ce fameux mur. Le mien arrive à  5 km de l'arrivée, brutalement. Hyperthermie, hypoglycémie, baisse de mental ? Peut-être un peu de tout cela. Heureusement, la solidarité des autres rameurs se met en place, tous les coëtards, pour qui je n'étais encore hier qu'une inconnue, veillent sur moi, m'encouragent, de leurs paroles, de leurs regards bienveillants. Je me repasse en boucle les recommandations de mon entraîneur David Liot : tu dois croire en toi, tout est dans la tête. Il me reste un kilomètre avant l'arrivée. Je rassemble mes dernières forces, je passe à cadence 47. J'avais un objectif à 5h40mn, je veux passer sous les 5h20mn. Ce que j'obtiens : 5h19mn !

Je suis la 2ème femme AS au niveau mondial à réaliser cette distance, sans savoir si son record a été homologué.

Mes prochains objectifs sont de passer sous la barre des 5h sur la distance marathon, et de continuer ma préparation pour le 100km solo. 

Si ce genre de défi tente d'autres handis, je les invite à passer le pas, l'accueil des autres rameurs indoor est vraiment une expérience inoubliable "

 

 

Retour aux actualités