• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • C.R.A.S.H.-B, Boston 2017, ils y étaient..
C.R.A.S.H.-B, Boston 2017, ils y étaient..
22/02/2017

Récit de Raphaël Ruban, rameur indoor fraîchement revenu de Boston :

Ils étaient sept, sept Français à défendre les couleurs de la France lors du fameux Crash-B, le rendez-vous des "rowers" (rameurs Indoor) de la planète qui a eu lieu le 12 février 2017 à Boston.

Tout le monde avait rendez-vous le dimanche 12 février, de bonne heure, à l'Aggannis Arena qui a plus pour habitude de voir évoluer en ses murs les joueurs des équipes de hockey ou de basket universitaires de Boston.

Là, toute autre ambiance, une surface au sol scindée en deux et toute dédiée à la cause de l'aviron Indoor. Une moitié pour l'échauffement, une autre en forme de U, autour du podium des speakers, pour les courses.

Une salle chauffée à bloc par les 1800 participants venus de toute la planète Indoor (il fallait ça, car dehors avait lieu une belle tempête de neige) : Argentine, Mexique, Brésil, Cuba, Allemagne, Pays-Bas, Ukraine, Bulgarie, Pologne, Biélorussie, Grand-Bretagne, Espagne, et pleins d'autres nations encore dont, bien entendu, et représentée en masse, les États-Unis. La veille, lors du petit-déjeuner des nations, nos "frenchies" ont eu l'occasion de rencontrer les frères Dick et Pete Dreissigacker, concepteurs de nos belles machines à ramer.

1800 participants de tous les horizons

Chez nos Français, c'est Alain Mangin, habitué de la compétition, qui s'est élancé en premier en catégorie 65/70 PL. Puis on suivit Jean-François Janeau en 60/64 TC et Sébastien Richer, en régional de l'étape, car habitant aux États-Unis en 50/54 TC. Dans la continuité des courses, se sont jetés dans l'arène, Jean-Sébastien Clesse en 40/49 PL, puis Sébastien Rodriguez et Raphaël Ruban en 40/49 TC qui ont recroisé dans leur course, l'espagnol fraîchement titré au Championnat d’Europe, Marcos César Moralès.

Ces courses ont clos la matinée et laissé la place aux catégories jeunes, juniors et universitaires. Et pour clore la série française, Pierre-Stéphane Montagnon a vu sa course programmée en milieu d'après-midi (un peu tard avec le décalage horaire) en 30/39 TC.

Les Français en forme

Le clou du spectacle fût la course élite qui a vu s'affronter de magnifiques athlètes avec une technique sans faille et un coeur énorme, notamment le Cubain (Angel Fournier), le biélorusse (Pavel Shurmei, record du monde en 40/49) 

et le polonais (Bartosz Zablocki, victorieux de sa course): pas moins de 14 chronos sous les 6 minutes dans cette série.

Les courses Sport Adapté ont, comme à Paris, fait vibrer le public. Des tripes et de la volonté, quel exemple!

Pour nos Français, une très belle journée, de très belles courses et de belles rencontres ; car ces courses sont à chaque fois l'occasion de rencontrer et de partager des instants humains, et sportifs, superbes, avec les rameurs du monde entier. Gageons que notre effectif rejoindra celui des Allemands ou des Anglo-saxons dans les éditions à venir !

Les résultats du Crash-B 2017 pour les Français :

  • Alain Mangin signe une très belle 2e place en 7'12.0, après un final de folie. 
  • Sébastien Richer signe un très bon chrono, en 50/55, et s'offre une 8e place en 6'27.6.
  • Jean-François Janeau finit 5e des 60/65, avec un chrono prometteur qui annonce de belles choses à venir, en 6'43.9.
  • Jean-Sébastien Clesse termine sa course (et peut être son dernier Crash-B) en 6'49.8 chez les 40/49 PL.
  • Sébastien Rodriguez en 40/49 TC, termine sa course en 6'50.4, avec des idées pour l'année à venir.
  • Raphaël Ruban termine 5e, chez les 40/49 TC, en 6'13.5, derrière quatre durs à cuire de l'indoor.
  • Pierre-Stéphane Montagnon termine en 6'47.3, une course en milieu d'après midi et une dure gestion du décalage horaire.
Retour aux actualités