• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Rotterdam J5 - Un quatre de couple toujours bronzé
Rotterdam J5 - Un quatre de couple toujours bronzé
25/08/2016

Camille Juillet et Marie Jacquet avaient déjà rapporté le bronze de Plovdiv en quatre de couple en 2015. Avec Laura Tarantola et Anne-Sophie Marzin, elles ont remporté le même métal à Rotterdam, mais avec une toute autre saveur. Déroulé d'une journée qui s'est achevée dans la joie pour le clan tricolore.

 

Elles avaient besoin de se rassurer… C'est désormais chose faite. Maya Cornut et Adèle Brosse ont couru ce matin leur repêchage du deux sans barreur féminin. "On savait qu'on pouvait faire mieux", commente Adèle Brosse. Si la paire grecque était intouchable aujourd'hui, les deux Françaises s'y sont accrochées tout au long de leur parcours. "On a tenu les 1 200 premiers mètres, poursuit Maya Cornut, elles ont un peu creusé l'écart sur le deuxième 1 000". Avec une deuxième place ce matin, les deux jeunes tricolores se sont qualifiées pour la finale A. Une course pendant laquelle elles savent déjà qui craindre. "Il y aura les USA devant, on se méfie aussi des Italiennes, il y a aura cinq bateaux dont nous pour deux places sur le podium, on va tout faire pour être dessus".

Décalé à 11 h 30 pour des raisons de transport, le repêchage a réussi au quatre sans barreur masculin tricolore. Rémi Crosbie, Gatien Didry, Guillaume Lescoulier et Tristan Lautrette avaient pour consigne de faire une course pleine, ils l'ont faite, et l'ont même remportée brillamment. "La consigne était de relancer de six coups tous les 250 mètres, explique Rémi Crosbie, on a pu contrer toutes les attaques, même lorsque les Canadiens ont essayé de revenir aux 1 500". Un bateau qui a grandement évolué depuis les championnats d'Europe à Trakai. "On a travaillé les attaques, précise Tristan Lautrette, la mise en place. On ne connaissait pas le niveau international avant, on a amélioré la coque". Ils ont également acquis la cohésion qui leur a été très utile ce matin". Rendez-vous samedi après-midi pour la demi-finale.

La journée s'est poursuivie avec la demi-finales des seniors, en catégories non-olympiques. En deux barré, Benoît Brunet et Benoît Demey (barreur : Thibaut Hacot) ont terminé à la cinquième place de la course. Ils courront la finale B samedi matin à 11 h 10.

Le deux sans barreur poids léger a lui aussi pris le départ de sa demi-finale. Augustin Mouterde et Alexis Guérinot ont pris la course à leur compte dès le départ ; leurs concurrents, notamment les Irlandais, ont peut-être eu un espoir de reprendre l'avantage, mais ce ne sont pas les Français qui le leur ont laissé, parant toutes les attaques de leurs adversaires. Ils ont remporté l'épreuve avec plus d'une seconde d'avance. Toujours la même volonté de montrer qu'ils sont venus ici pour gagner le titre mondial, et pas pour faire de la figuration.

Retour chez les U23 avec, cette fois-ci, les premières finales A.

Premiers tricolores à s'engager sur le Willem Alexander Baan pour briguer une médaille, le quatre barré avec Thomas Cousin, Adrien Vuagnoux, Hugo Laborde et Guillaume Ampe, barré par Marc Thorineau est parti fort, s'accrochant au jusqu'au 1 000 mètres dans le tiercé de tête. Mais ils n'ont pas pu contrer la remontée du bateau italien, regagnant toutefois un peu de terrain dans les derniers 500 mètres, mais pas suffisamment : ils ont terminé à la quatrième place de ces championnats du monde U23. Une belle performance pour un bateau qui a vu le jour il n'y a que quelques semaines.

En quatre de couple poids léger féminin, la finale fut des plus disputées, avec un podium qui ne s'est dessiné que dans les 500 derniers mètres de course. Au passage des 500 premiers mètres, Julie Pignot, Anna Piveteau, Diane Albrecht et Marion Colard pointaient en troisième position. Une position qu'elles n'ont pas pu défendre contre les attaques de leurs concurrentes. Elles sont parvenues à grignoter une place au classement final pour terminer cinquièmes de ces championnats du monde.

Dernière finale de la journée pour le clan tricolore, celle du quatre de couple féminin. A bord de l'embarcation, deux rameuses qui avaient déjà, dans le même bateau, ramené le bronze de Bulgarie l'été dernier. Camille Juillet et Marie Jacquet ne voulaient rien de moins cette année, avec à leurs côtés Laura Tarantola et Anne-Sophie Marzin. Une finale pendant laquelle tous les Français sur le bord du bassin ont retenu leur souffle, la dernière chance de médaille de la journée, celle qui pouvait débloquer le compteur de l'équipe de France et donner des ailes aux autres bateaux. Parties très fort, les quatre rameuses ont tenu le second rang dans des débats dominés par l'équipage polonais, avant de subir les attaques du bateau allemand. Mais pas question de céder davantage de terrain aux adversaires : franchissant la ligne d'arrivée en troisième position, c'est le bronze qu'elles ont pu accrocher autour de leur cou devant des supporters heureux. "On est parties très fort, commente Laura Tarantola, en restant longtemps dans la bataille, on a subi à la fin, on voyait les autres remonter, ça a été un soulagement quand on a franchi la ligne". Si pour Marie Jacquet et Camille Juillet, cette médaille a la même couleur qu'en 2015, elle a une toute autre saveur : "Le niveau était beaucoup plus dense cette année, note la Verdunoise, l'année dernière on savait qui allait décrocher une médaille, mais là ce fut une belle bataille". Un bateau dont l'expérience s'est bâtie au cours de la saison pour la préparation de la régate de qualification olympique, expérience dont a pu profiter Marie Jacquet lorsqu'elle a rejoint ses coéquipières pour se lancer dans l'aventure néerlandaise.

Demain, après quatre repêchages et un quart de finale pour les bateaux juniors, deux nouvelles finales A attendent les rameurs U23 : le deux sans barreur (Raphaël Lescieux et Romuald Thomas) et le deux de couple poids léger (Benjamin David et Adrien Constantini).

Résultats des finales B U23 

Le quatre de couple masculin (Bastien Quiqueret, Hugo Quemener, Lucas Brunelle, Maxime Ducret) a terminé à la deuxième place, après une belle bagarre avec le bateau russe qui l'a emporté.

Le quatre de couple poids poids léger masculin (Valentin Geneste, Gaël Chocheyras, Thibault Remy, Léo Grandsire) a remporté sa course devant les Norvégiens et les Néo-Zélandais.

Le quatre sans barreur poids léger (Etienne Girerd, Clément Gaime, Benoît Robin et Ivan Bové) a terminé troisième de sa finale B, derrière les bateaux danois et américain.

Le huit féminin (Estelle Cattin, Julie Voirin, Victoire Lieneau, Claire Chanut, Camille Loisel, Julie Serre, Evangéline Calloud, Floriane Pasquet, barreuse : Agathe Maupoux) a terminé à la deuxième place de la finale B.

Nicolas Gilbert, Louis Droissart, Quentin Stender, Paul Jacquot, Sean Vedrinelle, Ondra Zeman, Thibaud Turlan, Guillaume Turlan et leur barreur Thibaut Hacot ont sorti une très grosse course en finale B du huit masculin, et l'ont emporté devant les Australiens et les Russes.

 

Résultats du jour

  • Repêchage du JW2- : 2e = finale A
  • Repêchage du JM4- : 1er = ½ finale
  • Finale B du BM4x : 2e
  • Finale B du BLM4x : 1er
  • Finale B du BLM4- : 3e
  • Finale B du BW8+ : 2e
  • Finale B du BM8+ : 1er
  • ½ finale du M2+ : 5e = finale B
  • ½ finale du LM2- : 1er = finale A
  • Finale A du BM4+ : 4e
  • Finale A du BLW4x : 5e
  • Finale A du BW4x : 3e (médaille de bronze)

 

Programme du Vendredi 26 Août

  • 9h30 : repêchage du JW2x
  • 9h50 : repêchage du JW8+
  • 9h55 : repêchage du JW1x
  • 10h30 : ¼ de finale du JM4x
  • 11h25 : repêchage du JM2-
  • 15h15 : finale A du BM2-
  • 16h30 : finale A du BLM2x

 

Regarder les photos du jour

Consulter la totalité des résultats et des startlists seniors NO

Consulter la totalité des résultats et des startlists U23

Consulter la totalité des résultats et des startlists juniors

Retour aux actualités