• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Rotterdam J3 - Ciel bleu, grises mines
Rotterdam J3 - Ciel bleu, grises mines
23/08/2016

La journée avait bien commencé à Rotterdam pour l'équipe de France, avec deux bateaux qualifiés en finales A des mondiaux seniors et U23, mais s'est hélas moins bien terminée, avec quatre embarcations qui ont pris le chemin des finales B.

 

Des bateaux seniors A, ne restait que le quatre de couple poids léger masculin à placer en finale A. Ce fut chose faite en fin de matinée : dans un repêchage très relevé et un affrontement sur les 2 000 mètres du parcours entre les Français, les Britanniques et les Néerlandais, François Teroin, Damien Piqueras, Maxime Demontfaucon et Morgan Maunoir ont fini par l'emporter sur le fil (quatre dixièmes seulement) devant le bateau d'Outre-Manche. "Tout était remis à zéro, commente Maxime Demontfaucon, tout le monde voulait cette qualification, il y avait tout à perdre, rien à gagner. Hier, cela n'a pas été évident à gérer, on n'a pas encore retrouvé notre rythme, mais une course de plus ça a été utile. Il nous reste encore des petites choses à régler pour la finale A de samedi".

Ce n'est que quatre heures plus tard que les courses ont repris sur le Willem Alexander Baan avec les demi-finales U23, cinq heures même pour le clan français avec… cinq bateaux en lice. Les premiers furent Adrien Constantini et Benjamin David en deux de couple poids léger. Une course dominée par le bateau espagnol, mais les Français sont parvenus à tenir les autres concurrents à distance, terminant ainsi leur parcours en deuxième position, synonyme de qualification. "On est partis fort, à partir des 500 on s'est détachés des autres avec les Espagnols. Puis les Serbes et les Danois ont commencé à pousser". Dans le second 1 000, Benjamin David avoue avoir senti ses limites approcher. "J'étais dans le mal, heureusement que j'avais Adrien. En finale, je ne ferai pas le même parcours, j'irai vraiment jusqu'au bout". Deux rameurs qui commencent à bien se connaître : "On a ramé en double à Ratzeburg et on rame ensemble au pôle de Nantes, précise Adrien Constantini, ça facilite les choses".

La suite fut moins heureuse pour les Bleus. Le quatre de couple masculin a pris le départ de sa demi-finale, une course menée de bout en bout par le bateau australien. À la bagarre sur les 2 000 mètres avec les Britanniques, Bastien Quiqueret, Hugo Quemener, Lucas Brunelle et Maxime Ducret ont tout donné sur l'enlevage, réduisant l'écart, mais pas suffisamment pour rentrer dans le tiercé de tête. Leur quatrième place les conduit en finale B jeudi à 12 h 40.

Même déception du côté du quatre de couple poids léger masculin. Au passage des 1 500 mètres, ils pointaient à la troisième position. Mais une faute technique dans les derniers mètres ne leur a permis de franchir la ligne d'arrivée qu'à la cinquième place. Ils courront donc la finale B jeudi à 13 h 05.

Demi-finale suivante, celle du quatre sans barreur poids léger. Etienne Girerd, Clément Gaime, Benoît Robin et Ivan Bové n'ont guère été plus chanceux que leurs prédécesseurs tricolores sur le Willem Alexander Baan. Ils sont parvenus à récupérer du terrain au fur et à mesure du parcours, mais pas suffisamment pour se qualifier, avec une quatrième place à l'arrivée. Ils courront la finale B jeudi à 13 h 15. "C'est un bateau d'avenir avec des rameurs qui seront encore tous U23 l'an prochain, commente leur entraîneur Bastien Tabourier, il faut travailler leur potentiel physique pour qu'ils soient capables de développer plus de puissance. Ils ont fait un bon parcours et obtenu un temps qui leur aurait permis de se qualifier dans l'autre demi-finale ; ils vont se remobiliser pour tenter de gagner la finale B".

La journée s'est achevée avec la demi-finale du huit masculin. Même schéma que pour le quatre sans barreur poids léger, Nicolas Gilbert, Louis Droissart, Quentin Stender, Paul Jacquot, Sean Vedrinelle, Ondra Zeman, Thibaud Turlan, Guillaume Turlan et leur barreur Thibaut Hacot ne sont pas partis dans le paquet et ont tenté de remonter leurs adversaires. Mais leur quatrième place à l'arrivée ne leur a ouvert que les portes de la finale B, ce jeudi à 13 h 30. "On est déçus, mais pas abattus, commente leur entraîneur Daniel Fauché, on a une finale B à gagner. Ils ont fait un début de course très difficile, et ont ramé les derniers 1 500 mètres à une vitesse qui permet logiquement de passer en finale. Ça n'empêche qu'il y a de très bons rameurs dont l'avenir ne s'arrêtera pas à une finale de championnats du monde à Rotterdam dans ce bateau".

Demain, ce sont les juniors qui entameront leurs championnats du monde à Rotterdam, laissant une journée de répit aux autres équipages français.

 

Résultats du jour

  • Repêchage du LM4x : 1er = finale A
  • ½ finale du BLM2x : 2e = finale A
  • ½ finale du BM4x : 4e = finale B
  • ½ finale du BLM4x : 5e = finale B
  • ½ finale du BLM4- : 4e = finale B
  • ½ finale du BM8+ : 4e = finale B

 

Programme du mercredi 24 août

  • 9h55 : série du JW2- (Adèle Brosse et Maya Cornut)
  • 10h05 : série du JM4- (Tristan Lautrette, Guillaume Lescoulier, Gatien Didry et Remy Crosbie)
  • 10h50 : série du JM4x (Paul-Antoine Ricard, Esteban Catoul, Stanislas Desgrippes et Alexandre Cordonnier)
  • 12h10 : série du JM2- (Paul Tixier et Etienne Juillet)
  • 12h25 : série du JW2x (Claire Bové et Loanne Guivarc’h)
  • 12h50 : série du JW8+ (Violaine Aernoudts, Pauline Lotti, Louise Lepers, Julia Verhoeven, Pauline Rossignol, Suzy Paquin, Marie Pachebat, Lise Aubry et Agathe Angonin)
  • 13h05 : série du JW1x (Margaux Bailleul)

 

Regarder les photos du jour

Consulter la totalité des résultats et des startlists seniors NO

Consulter la totalité des résultats et des startlists U23

Consulter la totalité des résultats et des startlists juniors

Retour aux actualités