• Accueil FF Aviron
  • >
  • Actualités
  • >
  • Coupe de la Jeunesse – J2, une deuxième journée plus compliquée
Coupe de la Jeunesse – J2, une deuxième journée plus compliquée

Format identique pour cette deuxième journée de compétition, les embarcations françaises concourent une deuxième fois dans les mêmes compositions  comme la plupart de leurs adversaires. Mêmes résultats ?

Le bilan de cette deuxième journée est un peu plus en retrait. Une seule médaille de bronze pour le deux de couple féminin. Les finales ont laissé un goût amer qui ne reflète pas réellement l’implication très positive de chacun des équipages.

À l’issue des séries qualificatives, le bilan est quasi identique. Tous les bateaux passent en finale A sauf un, le un de couple junior fille. Se retrouvant dans la plus grosse série, la Strasbourgeoise bloque en 4e position et se retrouve en finale B. Les finales ont livré un verdict plus sévère que samedi.

 

Quatre sans barreur masculin

Alors que le départ et le 1er 500 était leur point fort, le quatuor Bastien PALLANCHARD / Timothée JUST / Charlelie RUBIO / Victor GENANS-BOITEUX pointe en 6e position. Le duel se concentre en arrière de course avec les Polonais qu’ils parviennent à dépasser dans la 2e moitié de parcours pour obtenir la 5e place.

« On a cherché  à mettre le même engagement, mais nous accusons une fatigue générale. Nous n’avons pas retrouvé ce qui faisait notre force hier : le 1er 500. Là, on se retrouver derrière et tout devient plus compliqué » nous ont livré cet équipage.

Résultats du quatre sans barreur masculin

 

Deux de couple masculin

Le duo Clément HÉMERY / Damien MOSCATELLO réalise la même configuration de course en finale A que le quatre sans barreur.  Parti en 6e position, ils parviennent dans le 2e 1000m à prendre l’avantage par rapport aux Néerlandais pour finir en 5e position.

« Cette finale fut très dure physiquement. On a dû réaliser un très gros parcours en série pour rentrer en finale. On y a laissé des plumes, c’est évident. Le 4e parcours du week-end s’est trouvé être au final, le moins bon » nous livrent les 2 rameurs. « Hier, on a tout tenté et ça a marché. Aujourd’hui, après la série, le temps de récupération était plus court. On a continué dans la même démarche de tout tenter, mais ça n’a pas fonctionné. »

Résultats du deux de couple masculin

 

Un de couple féminin

Après une série qui livre un verdict non attendu : 4e place et donc direction en finale B, mais avec le 4e temps général, Ella Rowell réalise une finale B dominatrice. « Je gagne facilement cette finale B, mais avec moins de plaisir, car il n’a pas le projet de la médaille ».

« L’ensemble du projet Coupe de la Jeunesse m’a permis de passer un palier »

Résultats du un de couple féminin

 

Deux de couple féminin

À l’issue du samedi, s’il fallait chercher le thème des briefings des entraîneurs, on pouvait imaginer : allez ! On remet le couvert en 2e journée ?

C’est bien ce que devaient avoir dans un coin de la tête Alice BOURBÉ et Aurélie BOUCHOT lors de la série qu’elles dominent brillamment laissant même les Italiennes s’imposer sur les 150 derniers mètres.

« Le parcours du matin est très positif. On cherché à le faire à l’économie pour gérer au mieux la finale. On a cherché à rapidement maîtriser la course. On laisse partir les Italiennes à la fin, car on a vu que les 3e qualifiées étaient sans danger pour nous ».

Pour la finale, elles réalisent le schéma de course de la veille qui avait si bien réussi au clan français.

« On fait une très belle finale. On part très fort pour rester au contact les Britanniques sur le premier 500. On maintient la 2e place sur tous les temps de passage, mais on savait que les Suisses seraient très accrocheuses. Quand elles attaquent, on chercher à contrer, mais ça ne veut pas. »

Au final, une deuxième médaille de bronze vient conclure le week-end de cette embarcation.

Résultats du deux de couple féminin

 

Deux sans barreur féminin

Les entraîneurs avaient fait le choix d’inverser les places dans le bateau composé de Morgane VERGNES et Emma SAUBADU. Elles prennent une 5e place en finale après une série très intéressante.

« On réalise une très bonne course le matin. Pour la finale, il nous a manqué de jus. On a fait une course à l’inverse de celle du matin ».

Résultats du deux sans barreur féminin

 

Le bilan général  de cette Coupe de la Jeunesse vu par les rameurs  est quasi unanime. Les mêmes mots reviennent dans la bouche de chacun : « ce fut une très belle expérience, notre première  dans le bain des régates internationales avec l’envie d’y revenir. On a pris conscience de pas mal de choses pour la suite. Il va falloir qu’on soit plus professionnel sur pas mal de domaines »

 

Le rendez-vous est donc pris avec la relève l’an prochain en Belgique à Hazewinkel avec comme nouveauté une 13e nation : la République Tchèque.

 

Retour aux actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies