• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Tour de Corse à la rame : Le pari fou d’un amoureux de la navigation
Tour de Corse à la rame : Le pari fou d’un amoureux de la navigation
12/07/2016

Samedi 9 juillet, Patrick Boni a débuté son tour de Corse à la rame. Après avoir attendu la fin des épreuves du baccalauréat, cet enseignant vogue actuellement en Méditerranée. Nous lui avions demandé son ressenti avant son départ de Sisco, au nord de Bastia, sa commune de résidence.

Comment vous sentez-vous à quelques jours du départ?

À quelques jours du départ, je me sens impatient, bien sur un peu tendu, car les choses s’accélèrent et qu'il y a encore beaucoup à préparer, mais confiant, j’espère juste une météo favorable.

Pouvez-vous nous décrire votre itinéraire?

Départ le 9 juillet à 6h de la plage de Sisco. Le parcours se fera en 10 étapes de 40 à 60 km dans le sens des aiguilles d'une montre. 9h de navigation par jour et nuit à bord de la yole dans des ports ou des criques abritées.

Quelles sont les difficultés que vous allez rencontrer ?

La difficulté pour ce genre de défi, c'est les nuits en bivouac (chercher des criques isolées et abritées en dehors des réserves naturelles est très difficile et parfois à la limite de la légalité) . Pour éviter cela, j'ai cherché sur le net, une embarcation dans laquelle je pourrais dormir à bord. Je suis tombé sur le site de Angus RowBoat et là, j'ai immédiatement trouvé l'embarcation idéale pour mon projet : le RowCruiser.

Évidemment ce bateau n'est pas commercialisé alors j'ai décidé de le fabriquer moi-même. J'ai acheté les plans auprès du concepteur, le contre-plaqué, la résine, etc. Et depuis le 24 février, je passe la plus grande partie de mon temps libre à la fabrication de mon embarcation. J’ai commencé les premiers essais début avril.

Comment vous est venu ce projet? 

C'est un projet qui s'est imposé à moi. J'avais déjà fait le tour de Corse en Kayak à voile. J'ai intégré l'an dernier le Club d'Aviron de la Haute Corse et je me suis passionné pour cette activité. Le club m'a permis de me former techniquement, j'y ai bénéficié d'une préparation physique intense. Mon projet en a découlé de manière évidente avec toujours ce désir de redécouvrir ces paysages magnifiques que nous offre notre île. J'ai voulu aussi ajouter un défi supplémentaire en construisant moi même mon embarcation. 

 

Suivez les aventures de Patrick Boni via sa page Facebook

Retour aux actualités