• Accueil
  • >
  • Actualités
  • >
  • Aviron Féminin : le collectif a pris un bon départ à Aiguebelette
Aviron Féminin : le collectif a pris un bon départ à Aiguebelette
20/09/2013

Du 17 au 30 août, un collectif de 26 rameuses a effectué, pour la première fois, un stage de reprise d’entraînement sur le lac d'Aiguebelette, bel écrin naturel qui accueillera les championnats du monde en 2015. Quelques rameuses n’ont toutefois pu y participer, étant en stage d’entreprise ou à l’étranger durant le mois d’août.

 

Ce stage, qui a regroupé un collectif plus élargi qu’au championnat du monde -23 ans, a permis de créer une véritable émulation à l'orée de cette nouvelle saison, les rameuses se tirant mutuellement vers le haut pour se surpasser dans certaines activités.

 

Axé sur de nombreuses pratiques sportives afin de diversifier l’entraînement et le rendre plus ludique, ce stage a également été l’occasion de réintroduire le vélo de route au cœur de l’entraînement. Outils d’entraînement trop peu utilisé par les féminines jusqu’à lors et pourtant au combien efficace.

Et venir avec son propre vélo de route constituait d’ailleurs la condition sine qua non à la participation au stage, ce que toutes les rameuses ont fait, certaines investissant même pour l’occasion.

 

Au programme d’une journée type de stage, les filles débutaient par 20 min de vélo pour se rendre à la base depuis leur hébergement, avant d’enchaîner sur 1 h 30 de bateau long, suivi d’un sport collectif ou d’une séance de natation avant un retour à vélo vers leur habitation où elles se préparaient, en groupe, leur repas du midi avec les provisions ramenées par le staff. Une bonne occasion de resserrer les liens autrement que par le sportif. L’après-midi étant lui consacré à des activités de longue durée comme de longues sorties en vélo ou des randonnées pédestre. Le stage s’achevant par un contre la montre à vélo sur 20 km.

 

Ainsi à l’issue des ces 2 semaines, les filles ont accumulé pas moins de 400 km en vélo, et effectué environ une trentaine d’heures de sport chaque semaine.

Un programme complet qu’a pu apprécier Xavier Guillaumin, entraîneur de la Société Havraise de l’Aviron, invité plusieurs jours sur le stage par la responsable du secteur féminin afin d’être au cœur des exigences du haut niveau. Une expérience enrichissante pour les deux parties et qui ne demande qu’à être renouvelée.

 

Suite à ce stage, des rameuses vont composer un Huit afin de participer au Défi Loire, à Nantes, les 12 et 13 octobre prochain. S’en suivront des regroupements sur les pôles de Nantes et de l’INSEP avant de finir l’année, par un stage à Libourne en décembre, composé de tests en skiff et paires croisées sur 2 000 m.

 

Christine GOSSÉ, responsable du secteur féminin : 

« Je suis très contente de cette première. Il ne faut pas attendre la rentrée scolaire pour recommencer l’entraînement, c’est trop tard. Trois semaines après le championnat du Monde moins de 23 ans, j’ai décidé de convoquer un collectif élargi en stage afin de relancer une nouvelle dynamique d’entraînement. D’autant plus que  l’été est vraiment une période propice à cela.

À la base nous avions invité 23 filles, et au final 3 autres se sont greffées au groupe, car elles désiraient vraiment participer à ce rassemblement. Cela montre leur motivation et la dynamique qui est en train de se créer dans ce collectif. Je suis très contente également qu’elles aient toutes joué le jeu de se procurer un vélo pour ce stage, certaines en ont même acheté un ! À l’avenir c’est vraiment un support d’entraînement qui doit être généralisé dans leur préparation physique.

Je sais que tout le monde a pris du plaisir durant ces deux semaines tout en prenant bien conscience du travail à effectuer sur le plan technique et physique pour  monter sur un podium l’année prochaine.

Ce stage est une réussite, il faudra le reconduire l’an prochain. »

Tags associés

Aviron Féminin
Retour aux actualités